Soyons réalistes, nous motiver pour un entrainement peut-être une lutte. Et puis, une fois une routine en place, nous pouvons nous sentir coupables si nous nous reposons. Cependant, ce que la plupart d’entre nous ne réalisons pas, c’est qu’il est important d’incorporer le repos dans notre programme d’entrainement. Ce n’est pas une perte de temps et c’est important pour plusieurs raisons.

Réparer, reconstruire et récupérer

L’un des principaux rôles des jours de repos est d’aider le corps à récupérer des exercices d’entraînement qu’il subit. Il aide les muscles à se réparer et à se reconstruire, dans le but de permettre au corps de s’adapter à l’entraînement ardu qu’il a subi. Lorsque nous faisons de l’exercice, l’énergie s’épuise et doit donc être reconstituée. C’est ici que le repos entre en jeu. Durant les jours de repos, vos tissus musculaires se réparent d’eux-mêmes, minimisant ainsi les blessures. Il existe 2 types de processus de récupération : à court terme et à long terme. La récupération à court terme a lieu juste après votre séance d’entraînement, tandis que celle à long terme dure plusieurs jours lorsque vous participez à un programme d’exercice rigoureux. Quel que soit le type que vous choisissez, laissez votre corps prendre le temps de récupérer.

Trop, c’est trop

Est-il possible de trop s’entrainer ? Cela peut-il vraiment être préjudiciable ? La réponse à ces deux questions est oui. Se dépasser et en faire plus peut faire plus de mal que de bien. Lorsque vous vous surmenez et que vous vous entraînez de manière excessive, votre performance peut atteindre un plateau et même éventuellement décliner. Sans écouter votre corps et lui donner les pauses qu’il demande, il s’affaiblira et ne récupérera pas non plus. Cela peut conduire à un épuisement professionnel, et le contraire de ce que vous recherchez dans votre programme d’entrainement. Optimisez vos séances d’entraînement et prenez le temps de faire des pauses. Votre corps vous en remerciera !

Récupération active

La procédure de récupération fait partie de votre journée de repos. Cela ne signifie toutefois pas nécessairement que vous devez vous coucher et compter les carreaux de plafond. Vous pouvez toujours avoir un processus de récupération actif pendant vos « jours de congé ». Cela implique de rester actif mais de ne pas effectuer d’entraînements à haute intensité. Cela peut donc vouloir dire faire une balade à vélo ou une randonnée. Tout ce que vous voulez faire est de garder votre circulation sanguine saine et vos muscles actifs sans nécessairement passer par un entraînement intense.

Pas de jours de triche ici

Ne confondons pas les choses, les jours de repos ne signifient pas des jours de triche. Bien sûr, ne gaspillez pas tous vos efforts. Même si votre corps a besoin de moins de calories les jours de repos, mangez bien, hydratez-vous et ajoutez suffisamment de protéines à votre diète, et restez actif grâce à des activités comme le yoga et les entraînements à faible impact. Reposez-vous mais ne trichez pas !

Que vous vous entrainiez depuis des années ou seulement quelques mois, notre équipe d’entraîneurs personnels certifiés peut vous aider à développer un programme sur mesure, en fonction de vos objectifs et de vos besoins, y compris les jours de repos. Rappelez-vous, un corps reposé et un corps motivé !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *